Aide ton prochain sans rien attendre en retour… il se souviendra de toi

Aide ton prochain sans rien attendre en retour… il se souviendra de toi

"Nous ne pouvons pas aider tout le monde, mais tout le monde peut aider quelqu’un" Ronald Reagan.
Ronald Reagan
40e Président des Etas-Unis

Le plus important n'est pas de savoir comment, mais de savoir qu'on peut compter sur vous

S’il y a bien une chose dont on n’imagine pas la puissance, c’est le fait de rendre service aux personnes qui en ont besoin. La valeur de cette action est encore plus forte lorsque que nous entreprenons cette démarche de nous même sans attendre que l’on nous fasse la demande. Vous ne pouvez imaginer que parfois de petites choses qui vous paraissent insignifiantes peuvent d’être d’une grande utilité pour des personnes qui peuvent se trouver « en difficulté ». Cela peut aller d’une porte que vous aller tenir à une personne les mains chargées jusqu’au dessus de la tête, à 1h de votre temps que vous aller passer pour aider un ami qui se trouve dans l’embarra. Le problème aujourd’hui, c’est que nous avons l’impression de vivre notre vie à 100 à l’heure et que le fait de « perdre votre temps » à rendre service est inémaginable.

Exemple chiffré

Un exemple chiffré très concret, étendons cette donnée à l’échelle mondiale : l’espérance de vie moyenne est de 70/75ans. Disons que sur une journée, aller soyons fou et disons vous dormez durant 10h si vous êtes un gros dormeur, cela veut donc dire que vous passez plus ou moins 14h par jour en activité. Dites vous que vous passerez en moyenne 385 000 heures, soit 23 millions de minutes en activité. Repensez y la prochaine fois que quelqu’un vous demandera 5 minutes pour un coup de main, pensez-vous vraiment que ces 5 minutes vont vous gâcher votre temps ? Nous avons tous déjà, moi le premier, esquivé cette demande d’aide avec des excuses toutes aussi originales les une que les autres : « j’ai un rendez-vous urgent » « je suis désolé mais je suis vraiment pressé » « si je ne me dépêche pas ma femme va me tuer »…

Il n'est pas trop tard pour changer

Maintenant changez votre manière de voir les choses et demandez-vous si ces fameuse 5 minutes sont si importante pour vous ? Je pense que dans la plus part des cas, la réponse est non ! Par contre de l’autre côté, 5 minutes de votre temps peuvent avoir beaucoup plus de valeur, quelle soit temporelle ou sociale. Croyez moi car premièrement cela ne va rien changer pour vous dans la gestion de votre temps, mais vous ressortirez de cette expérience avec une grande satisfaction : vous aurez la joie d’avoir aidé une personne qui en avait besoin, et cette personne se souviendra de vous comme quelqu’un d’avenant qui n’hésite pas à rendre service sans rien demander en retour. Vouloir aider par intérêt n’est pas sincère, vous ne pouvez faire croire à une personne que vous souhaitez l’aider si c’est pour lui demander de vous rendre la pareille dans la minute qui suit. Par contre, sachez que cette personne ne vous oubliera pas et se rappellera que vous avez su dire « oui » même quand cela était compliqué pour vous. Elle saura que vous êtes quelqu’un d’honnête et de bon et un jour où l’autre, si vous vous retrouvez dans la même situation, vous saurez que vous pourrez compter sur cette personne.

Si on veut être aider, il faut également savoir aider

Cela semble idiot de parler de cela comme si nous étions tous des personnes ingrates qui refusent constamment l’appel à l’aide, et cela est bien heureusement faux ! Mais développer son esprit afin de se dire « comment me sentirai-je si j’étais dans la même situation et que tout le monde m’ignorait » vous permettra à coup sur de changer votre façon de voir les choses et votre discours en transformant un « quelle excuse pourrais-je bien trouver » en un « ce ne sera pas long, je ne suis pas à 5 minutes près et il est vrai que cette personne à grandement besoin d’aide ». C’est ce qu’on peut appeler l’effet boomerang : aider autrui vous amène à vous aider vous même, ignorer les et ne vous étonnez pas de vous prendre le boomerang en pleine figure.

Laisser un commentaire